Pascal Speter

Bonjour Monsieur le Maire !

Bonjour Monsieur le Maire, et la sincérité des suffrages, ça va ?

C’est en lisant la presse (enfin celle qui nous donne la parole, car bizarrement, un non élu ne doit pas avoir droit à celle-ci, drôle de démocratie), que j’ai décidé d’en écrire cet article.

 

Je fais partie des personnes qui ont constaté et dénoncé les irrégularités dans certains bureaux de vote et dont celui où j’étais délégué suppléant. Oui, les faits sont graves, et oui, ils entachent la sincérité des suffrages. Selon moi, Jean-Claude Feraud a eu raison de porter plainte et de soumettre ces faits à l’opinion publique.

 

Vos fervents défenseurs vont encore crier au loup et de nous insulter de mauvais perdants, comme ils en ont le secret, et sans avancer aucun argument. Eh oui Monsieur, Trets est une commune en France, pays où il y a des lois qu’il faut respecter !

 

Si Jean-Claude Feraud a porté cela à la justice avec huissier et avocat, vous vous doutez bien que les preuves sont là. Nous laisserons la justice se prononcer.

 

Ce que je constate, c’est que vous n’êtes pas très à l’aise dans vos souliers quand on réalise que vous avez convoqué des personnes qui ont déposé un recours au tribunal administratif, pour leur demander de retirer leur recours…. Que cache ce comportement ? Le besoin de museler un éventuel scandale ?  

 

Et tant que l’on y est, pensez-vous que de m’apostropher en public à la mairie quand je suis venu vérifier les PV des résultats du 2eme tour, c’est un comportement honorable ? J’aurais bien pu le considérer comme une agression. Pour la petite histoire, les pv en mairie et ceux de la préfecture ne sont pas les mêmes donc cela pose un souci de droit.

Bonjour Monsieur le Maire, et les rétropédalages, ça va ?

Vous étiez encore candidat quand vous aviez promis que dès juillet, le changement serait radical. On n’oublie rien, et on se demande qu’en est-il aujourd’hui ?

 

Vous étiez le « Monsieur Incivilité » avec sa cape magique, qui allait combattre ce fléau. Mais vos supers pouvoirs se sont-ils enrayés ?  Les tapages nocturnes se sont multipliés entre la place de la gare, le boulodrome, les attroupements près du porche de pourrier… et quant à la saleté, pas la peine d’en parler, on en est même plus là... Encore des promesses électoralistes ? (Voir photo)

 

Deuxième rétro pédalage, concernant le taux d’encadrement du centre aéré (devenu par la loi depuis plusieurs années des ACM). Début juillet, la nouvelle majorité a décidé de passer de 15 enfants pour 1 animateur à 20 enfants pour 1 animateur. Vu le tollé évident que cela a déployé, avec votre équipe, vous êtes revenus en arrière. Ce qui était évident. (Voir encart plus bas)

 

Rétropédalage suivant, celui du Monsieur Sport de la ville, qui s’est dit tout seul, dans une fulgurance, que le boulodrome sera éclairé de 21h a 2h du matin pour permettre aux boulistes de jouer. Une décision prise sans consulter les riverains, et qui pourtant aurait évité un tel retour en arrière, des nombreuses plaintes quant aux déchets de bouteille, papier, autres...que l’on découvre le matin, et ce qui a en toute logique, une fois n’est pas coutume, conclu sur l’extinction de l’éclairage à 23h. Ce qui, entre nous, ne règle rien, vu que l’on a les mêmes soucis sur la Place de la Gare.

 

ACM : Trets n’est pas dans le clou ! Petit rappel réglementaire !

Les taux d’encadrement dans les ACM ont évolué depuis la réforme des Projets Educatifs de Territoire (PEdT) mais aussi de la nouvelle définition du périscolaire et de l’extrascolaire. Taux d'encadrement des accueils de loisirs "extrascolaires" (vacances scolaires + jours sans école) : l'équipe d'animation doit être composée d'au moins 1 animateur pour 8 enfants de moins de 6 ans et 1 animateur pour 12 enfants de 6 ans et plus.

Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !
Bonjour Monsieur le Maire !

Bonjour Monsieur le Maire, et votre gestion du Covid, ça va ?

Alors, vous vous plaigniez que Monsieur Jean-Claude Feraud ait pu acheter trop de masques lors de la crise du COVID-19 ?

 

Je comprendrais presque votre position quand on voit ce laisser-aller à Trets, où les distanciations sociales ne sont pas respectées, et que grand nombre se font la bise, et ne portent pas de masque.

 

La majorité est bien silencieuse quant à ces comportements. Et il faut préciser aussi, que depuis votre prise de fonctions, aucune disposition n’a été prise pour protéger la population du Covid-19. Le comble, c’est que les actions de Jean-Claude Féraud de protéger la population pendant la crise, sont critiquées !

 

J’estime qu’il est du devoir de la majorité et du conseil municipal de rappeler encore et toujours les conséquences et ô combien il est nécessaire de respecter les gestes barrières. On parle d’un virus d’une violence inédite, pas d’un rhume de printemps.

 

Protégeons-nous !

 

Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.
Aucun geste barrière n'est respecté.

Aucun geste barrière n'est respecté.

Bonjour Monsieur le Maire, et les marchés nocturnes, ça va ?

Il faut accorder un changement notable à Trets : le retour des marchés nocturnes.

 

Mais l’on peut se demander qu’elle a été votre impact sur un tel retour… et bien j’ai envie de penser aucun. Aucun, car c’est à la base une volonté de certains commerçants de créer une nouvelle association, et de ne pas travailler avec l’ancienne municipalité. Donc on ne peut pas reprocher à Monsieur Feraud l’arrêt des marchés nocturnes vus que c'est un choix délibéré de l’ex-association des commerçants.

 

Depuis peu, une nouvelle association a vu le jour. Cela est une bonne chose, et je leur souhaite toutes les réussites possibles.

 

Cependant, je me pose toujours la question pourquoi ces mêmes commerçant n’ont pas fait preuve de la même volonté quand c’est Jean-Claude Feraud qui leur a proposé plusieurs réunions de travail. J’espère juste que cette volonté n’est pas politique et partisane…. Mais en vieux briscard, on peut me permettre d’avoir des interrogations…

 

Longue vie à ces marchés nocturnes, en espérant que cela va permettre de nouvelles opportunités pour Trets !

Bref, nos désaccords auront encore de beaux jours devant eux…

Partager cette page
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :