Pascal Speter

Communiqué à l’investiture LREM de Pascal Chauvin

Un de mes adversaires vient aujourd’hui se tirer une sérieuse balle dans le pied !

Après la décision en novembre dernier du micro-parti « Agir, droite constructive » de soutenir le candidat aux municipales Pascal Chauvin (DVD), c’est à présent au tour de La République En Marche (LREM) de soutenir sa liste. 

 

Force est de constater que la liste de Pascal Chauvin est devenue la « Foir’Fouille » de la politique et des manigances entre partis ! C’est discount, ce n’est pas cher, et c’est surtout un joyeux bazar sans queue ni tête, avec son lot de prévisibilités. 

 

Il est vrai que la décision de LREM n’est guère étonnante, en juin dernier j’avais déjà eu vent de la rencontre entre Pascal Chauvin, Jean-Christophe Sola, Valèrie Giacomazzi (une Boucaines* qui se mêle des affaires Tretois) et les cadres départementaux d’En Marche, en nous écartant volontairement de cette réunion. Sans parler que la logique pour une liste qui se revendique DVD « sans étiquette », et d’avoir le soutien d’un parti gouvernemental, c’est d’une incroyable incohérence.

 

Depuis des mois j’appelle au rassemblement pour Trets, mes appels sont pourtant restés lettre morte. Les partenaires du MoDem ont décidé de faire un autre choix que nous, et j’en prends acte, c’est à nous d’en tirer toutes les leçons. Mais toutefois, je rappelle aussi que dans ce contexte de crise politique majeure, c'est soit l'union, soit la défaite, et ils ont donc choisi la défaite. Je note aussi que Pascal Chauvin et son équipe ont tout tenté pour affaiblir le mouvement démocrate sur Trets.

 

Et bien à la guerre comme à la guerre. On ne me connait définitivement pas. Je suis un ancien boxeur international, des combats, j’en ai mené, des coups j’en ai reçu, mais j’en ai surtout beaucoup donné, et l’adversité et la confrontation ne m’ont jamais fait peur. Les élections municipales sont particulières et comme je l’ai toujours dit, nous ne perdons pas notre identité centriste, démocrate et écologique, et encore moins notre indépendance et notre liberté de parole, pour quelque strapontin.

 

La section du mouvement démocrate Trets dans laquelle je suis le référent, s'inscrit toujours dans la volonté d'un large rassemblement. Nous avons toujours voulu être force de propositions et de solutions. Pour nous la vision de l’avenir pour Trets est plus importante que les partis et les personnalités.

 

J’avais tendu la main à plusieurs reprises pour un rassemblement avec Pascal Chauvin, et je le dis en mon nom personnel, cette proposition aujourd’hui ne tient plus. J’aime la Politique. Mais la Politique, avec un grand P, celle qui est noble, pas celle qui navigue dans les manœuvres dolosives, dans le mensonge, et dans la stratégie des partis. Je demande juste à Pascal Chauvin d’arrêter d’avancer masqué et de mentir aux Tretois. Donc, je l’encourage à faire preuve d’un peu d'intelligence et de jouer carte sur table.

 

Je suis navré d’être convaincu que la solution de Pascal Chauvin n’est pas une vraie alternative pour Trets, c’est juste une cuisine politicienne entre amis. La déception est immense. 

 

Au MoDem Trets nous avons acté une rupture avec Agir, et maintenant avec En Marche, et donc Pascal Chauvin. Je prendrai une décision mi-janvier. D'ici là, je travaille pour un rassemblement autour d’un programme clair pour Trets. 

 

Restant fidèle à mes idéaux, et avec mes sentiments les plus sincères,

 

*Les habitantes de Bouc-Bel-Air sont appelées les Boucaines

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article